Saint-Pétersbourg

Église Vladimirskaïa

1) Où est située l’Église Vladimirskaya dans la ville de Saint-Pétersbourg?

L’Église de Vladimirsakya peut être admirée sur la place du même nom, l’une les plus importantes de Saint-Pétersbourg: la place.

2) Station de métro la plus proche pour se rendre à l’Église Vladimirskaya ?

C’est sans surprise que nous vous informons que la station de métro la plus proche pour voir l’église Vladimirskaya est Vladimirskaya.

5) Prix d’entrée pour l’Église Vladimirskaya

Comme la grande majorité des lieux de culte de la ville de Saint-Pétersbourg, l’Église Vladimirskaya est en accès libre et gratuit.

6) Quoi voir à l’Église Vladirskaya ?

L’église de Vladimirskaya constitue un batiment unique où les tradition baroque et classique se combine à la perfection.Même si la grande majorité des trésores de la paroisse disparurent pendant la revolution bolchévique, l’iconostase resta en place. Malgré la beauté de l'église et des merveille architecturales de ce monument, l'intérieur est également un lieu très intéressant à visiter si les icônes et les pièces historiques vous intéressent.L'élément principal de l'église de Vladimirskaya est sans contredit l'autel, où l'on peut admirer iconostase principal, au nom de l'icône Vladimir de la Mère de Dieu. Il s'agit d'une pièce unique et ayant survécu èa de nombreuses périodes, remous, guerres et transports. On croit même qu'environ 10 autres icônes dans toute l'ensemble du territoire russe peuvent encore être trouvé intacte après une aussi grande période. L'iconostase est conservé dans sa forme originale (créé par Rastrelli). L'iconostase que vous pourrez découvrir à l'église de Vladimirskaya est de type barroque.

Brève histoire de l’Église Vladimirskaya

L’église fut construite à l’origine pour arbiter l’icône historique de Vladimir représentant la Mère de Dieu. On croit que l’icône a voyagé de Jérusalem en Palestine, Constantinople (maintenant Istanbul) et Kiev, avant d’attérir à Saint-Pétersbourg. Se serait Andrey Bogolyubskiy qui l’aurait acheté et amené dans la ville appellee Vladimir. Se n’est que longtemps après que l’église Orthodoxe russe donna la credit à l’icône pour la liberation du joug mongol. L’église de Vladimir ne fut pourtant édifié qu’en 1746 dans la maison d’un certains Yakimov. L’église en bois fut finalement ouverte par l’impératrice Élizabeth à la fin août 1746 et ainsi consacré par l’archevêque Théodose. Comme c’est le cas pour bon nombre d’églises sur le territoire russe, la première version fut édifiée en bois. Bien qu’on ne soit pas certains de l’architecte à l’origine du batiment actuel (pierre), les historiens évoquent souvent le nom de Pietro Antonio Trezzini. Cette dernière construction eut lieu au cour des années 1760.